FaqBackup

De Mediase3
Aller à : Navigation, rechercher

Copier et conserver les ACL des répertoires /home et /var/se3

Pour recopier les répertoires /home et /var/se3 qui utilisent les ACL, vous disposez de deux méthodes :

  • Avec la commande cp -a

Attention il faut que le support de destination le supporte également. Quant à la commande mv, elle préserve également les acl. Cependant, pour des raisons de sécurité, il vaut mieux utiliser cp en prenant soin d'arrêter tous les services (LDAP, SAMBA ,...) pendant la copie.

  • Avec getfacl

Cette méthode ne nécessite pas dans un premier temps, que le disque destination soit en XFS, cela permet donc de copier sur un disque quelconque l'ensemble du répertoire /home et /var/se3 après avoir fait un

getfacl -R . > list_acls.txt
mkdir /save/part_home
cd /home
getfacl -R . > ./list_acls.txt
cp -a ./* /save/part_home
cd /save/part_home
setfacl --restore=list_acls.txt
cd /var/se3
getfacl -R . > ./list_acls.txt
cp -a ./* /save/
cd /save
setfacl --restore=list_acls.txt


Mettre en place un mirroring

Vous disposez d'un outil pour mettre en place un mirroring sur Se3?. /usr/share/se3/sbin/miroring_mise_en_place.sh

Pour cela brancher le 2eme dd avec le premier et lancer le script de miroring. celui ci te signalera que ton 2eme dd est different du premier et te demandera de réaliser toi meme les partitions avant de lancer cfdisk sur ce dd. Avec cfdisk tu fais les partitions ds le meme ordre que le 1er dd mais avec les tailles de ton choix. Le script doit ensuite te formater tes nouvelles partitions swp, ext3 et Xfs. Apres quoi il te demandera si tu veux qu'il s'installe en crontab, tu repondra non. il va ensuite te proposer de se lancer immediatement, repondre oui, le dd1 va alors se dupliquer sur le 2 avant d'y installer Lilo.

Il te restera à debrancher le dd1 et mettre l'autre a la place et ca devrait repartir ;)

Remarque 1 Le miroring proposé par le script de Franck Molle consiste à brancher dans un serveur SE3 deux disques durs. Le premier contient le système et toutes les partitions utiles. Le deuxième qui peut être vierge au départ contiendra après la mise en place la copie conforme à quelques dossiers (créés/remplis dynamiquement lors du boot) près. Par la suite, de façon régulière (via des tâches cron) le contenu du deuxième disque sera mis à jour (système et données) de telle façon que le jour où le premier disque te lachera (je ne te le souhaite pas), tu n'auras qu'à enlever le premier disque, déplacer un cavalier sur l'autre disque (si par exemple il était en hdb) pour en faire le disque maitre et rebooter avec comme perte de données au plus ce qui a été modifié depuis la dernière synchronisation.

Le script pose les questions qui vont bien pour repérer les partitions en place de propose d'effectuer automatiquement le partitionnement du deuxième disque (mais on peut le faire à la main). Une fois le deuxième disque partitionné, tu seras interrogé pour savoir quelle fréquence de synchronisation doit être paramétrée (à quelles heures) et enfin, le script te proposera de procéder sur le champ à la synchronisation (si ton premier disque est déjà bien rempli et si tu as du monde connecté sur ton serveur, tu auras intérêt à laisser la synchronisation se faire dans la nuit (au moins la première qui va représenter un gros volume de copie)). Pour moi la première synchronisation a généré 43Mo de log. Les synchro (automatiques dans la nuit) suivantes ont été beaucoup plus raisonnables.

Remarque 2: juste une petite question, en quoi consiste exactement le miroring, le second disque est-il une copie parfaite du premier et est il bootable pour remplacer à tout moment le premier ?

Oui et non.

Tel que le script, réalisé par Franck, met le miroring en place, la réponse est oui.

Il suffit d'intervertir les disques durs et leurs cavaliers le jour où le premier tombe en panne.

Dans ce script, la commande rsync est lancée sur plusieurs partitions (racine, /var/se3 et /home). Elle est lancée trois fois (une fois pour chaque partition) en excluant certains dossiers comme /proc,... (lancée 4 fois si on a aussi une partition /var)

Et les ACL sont copiées après.

Mais on peut très bien réaliser un miroring de seulement certaines partitions. (C'est d'ailleurs ce qui se fait quand on met en place un miroir d'un site de distribution Linux par exemple). Mais dans ce cas, on ne pourra pas booter sur le deuxième disque. Il ne sert que de sauvegarde.

On peut aussi faire un rsync à travers le réseau pour disposer d'une copie synchronisée de partitions sur une autre machine, mais le script de Franck ne fait pas cette mise en place.

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Support
Téléchargements
Développement
Outils logiciels
Boîte à outils