Installation-manu-wheezy

De Mediase3
Aller à : Navigation, rechercher
Retour chapitre en cours : II. Installation d'un serveur SambaEdu3

Sommaire

Installation manuelle de SambaEdu3 sous Debian Wheezy

Il s'agit toujours d'une installation avec debian installer mais sans utilisation directe du preseed. Ceci est utile pour répondre à une configuration particulière.

Cette installation peut être réalisée sur un serveur physique ou sur un serveur virtualisé. Si vous êtes intéressé par la virtualisation, vous pouvez vous reporter à cette documentation en rapport avec la mise en place d'un serveur proxmox : https://github.com/SambaEdu/se3-docs/blob/master/se3-virtualisation/proxmox.md

On utilisera le CD d'installation netinst debian Wheezy


ou avec des noyaux très récents et avec les firmwares des cartes réseaux intégrés : http://kmuto.jp/debian/d-i/

La méthode à suivre est la suivante :

Installation d'un système de base

  • Installer un système Debian Wheezy de base, sans serveur graphique.
  • Adresse IP fixe
  • Partitionnement personnalisé
    • Définition manuelle de la taille des partitions
    • Ajout d'une partition pour le montage de /var/se3

Dès le début de l'installation, fixer l'adresse IP de la machine.

Partitionnement

  • Partitions primaires
  • / 4 Go (primaire, ext3 )
  • /var 10 Go (primaire, ext3)
  • Partition étendue :
    • /home (taille selon disque, logique, xfs)
    • /var/se3 (taille selon disque, logique, xfs)
    • swap (selon mémoire 2 voire 4 Go mini)


Installation des paquets complémentaire et des paquets SE3

Install-cnxroot.png


Une fois ceci fait, se connecter en root et récupérer le script d'installation automatique de SE3 et des paquets indispensables. Installer wget si besoin : Vous pouvez également générer votre conf en ligne afin d'avoir un setup_se3.data et ainsi automatiser la suite de l'installation. Dans ce cas setup_se3.data devra être copié dans /etc/se3/.

cd /root
wget http://dimaker.tice.ac-caen.fr/diSE3/se3scripts/install_phase2.sh
chmod +x install_phase2.sh
./install_phase2.sh

A partir de là, on retrouvera un comportement identique à l'installation automatisée ou presque :

La deuxième partie de l’installation commence avec la mise à jour et l'installation de quelques paquets indispensables pour la suite.

/!\ ATTENTION /!\

Si vous êtes dans le cadre d'une migration d'un serveur avec récupération des données de l'ancien, vous devez insérer le fichier secret.tdb à ce moment de l'installation. Se reporter à la partie FAQ relative à cette problématique


Install-cnxroot2.png


Si vous avez bien placé un setup_se3.data au bon endroit, la suite se poursuivra sans intervention de votre part.


Vient ensuite le téléchargement l'installation du paquet se3, de ses modules indispensables et de ses nombreuses dépendances

Install-cnxroot4.png


Le paquet Se3 se configure automatiquement à l'aide des informations contenu dans le fichier /etc/se3/setup_se3.data s'il est présent. Dans le cas contraire, le script passera en mode interactif.

Install-cnxroot5.png


L’installation s'achève avec la mise à jour vers la dernière version puis le changement du mot de passe root. Le serveur est désormais fonctionnel et peut être administré via l'interface web.

Install-cnxroot6.png

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Support
Téléchargements
Développement
Outils logiciels
Boîte à outils